:)
17 Mai 2003

The Pineapple Thief

Variations on a Dream

par Djul
Après 137, sorti l’an dernier, le deuxième groupe de Bruce Soord (Vulgar Unicorn) nous revient avec un disque qui pourrait faire date, car plus encore que les deux albums précédents de Pineapple Thief, Variations on a Dream déborde du talent de son auteur et semble tout simplement disposer d’un potentiel commercial immense. Pineapple Thief est un groupe à la limite de la pop sophistiquée et du progressif moderne : si Porcupine Tree est un groupe de progressif aux accents pop, alors Pineapple Thief est son pendant, un groupe de pop aux aspirations progressives.

Dès « We Subside » dont une version est proposée en écoute sur ce site, le groupe offre une magnifique montée en puissance au solo floydien et atmosphérique, suivi de « This will remain unspoken », titre acoustique parfait où le chanteur-guitariste nous éblouit par ses capacités vocales. Plus varié dans ses intonations, Bruce s’éloigne enfin du registre de Billy Corgan pour évoluer vers un style plus personnel et varié, rappelant parfois Tom Yorke de Radiohead. « Vapour Trails » ravira les amateurs de Porcupine Tree, avec une mélodie et des arrangements à la guitare et aux claviers que ne renierait pas Steven Wilson.

L’album est une alternance entre des titres concis et imparables (le superbe « Run Me Through », le puissant « Sooner or Later » et son refrain ciselé) et des tentatives nettement plus expérimentales, comme l’hybride « Part Zero », dont la structure initiale quasi-metal et délitée se transforme en une chanson à la Vulgar Unicorn, ou l’incroyable « Remember Us ». Ce pavé de plus d’un quart d’heure débute sur une mélodie rappelant Saint Etienne ou Arab Strap, suivie d’un long break atmosphérique, et s’achève par un long solo sans fin dont Soord a le secret. Deux morceaux au piano s’intercalent ingénieusement et donnent une idée de l’état d’esprit mélancolique qui se dégage de l’album (le lancinant « Keep Dreaming » en témoigne), sans conteste le plus sombre et le plus beau du groupe.

Pineapple Thief a ainsi composé un Variations On A Dream à double entrée, où le fan de progressif appréciera la finesse de la production et les subtils arrangements, tandis que l’amateur de pop rock se délectera de compositions accessibles et addictives. Un petit miracle d’équilibre, et une place en moins dans le top 5 de cette année.
  • Année: 2003
  • Label: Cyclops Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir