Nemo - La machine à remonter le temps

02/12/2010

Par Christophe Gigon

Label: Quadrifonic

Site:

Voici déjà venu le temps, pour les Français, de publier une compilation agrémentée d’un DVD enregistré en public en 2010. Depuis huit ans, ce stakhanoviste de Jean-Pierre Louveton a publié pas moins de six albums avec son groupe. Même si la formation évolue dans une certaine confidentialité, leur style assez unique dans le paysage musical d’expression francophone aura su convaincre les amateurs.

En faisant fi de toute contingence commerciale ou autre effet de mode, les titres savent pourtant rester toujours accessibles et mélodiques. Les influences anglo-saxonnes semblent bien digérées et le niveau technique apparaît comme maîtrisé. C’est surtout  le chant en français, proche d’une certaine variété pourtant honnie du public progressif, qui rend les disques de Nemo immédiatement identifiables.

Dix-huit titres sont ainsi extraits de la discographie de Nemo, depuis Les Nouveaux Mondes jusqu’à Barbares. Sans parler de réelle mutation, la « patte » du groupe s’est toutefois affinée avec Si partie I, paru en 2006. Le concert de cet été à Chadrac (Haute-Loire), malgré l’exigüité de la salle choisie, redonne un coup de fouet par ce plaisir visible qu’ont les musiciens à retracer leur histoire.

Certes, l’ambiance n’est pas celle d’un show de Muse, et le public ne risque jamais la rupture d’anévrisme. Il n’empêche que le tout s’avère propre et professionnel, même si le louveteau en chef s’affirme comme nettement meilleur guitariste que vocaliste, il faut bien le reconnaître. Un package bien ficelé qui peut éventuellement faire office de cadeau de Noël ciblé…