Frost* - Others (EP)

05/06/2020

Par Jean-Philippe Haas

Label: Inside Out Music

Site: http://frost.life

Tout en apportant les dernières touches à un nouvel album prévu pour cet automne, le groupe de Jem Godfrey sort, sous forme d’un EP de trente-deux minutes, des titres qui avaient été écartés de Falling Satellites en 2016. Ces six compositions confirment ce qu’on savait déjà du Maître des Machines : il aime en mettre plein la vue (les oreilles, surtout), avec force vélocité, un peu d’outrance, et une démesure d’artifices électroniques qui envahissent parfois totalement l’espace sonore.

« Fathers » et « Exhibit A » représentent la facette furieuse de Frost*, les rythmes effrénés nappés de claviers luxuriants auxquels les Anglais nous ont habitués depuis Milliontown. Mais s’il est difficile pour Godfrey de se passer de la puissance de la batterie ou de la guitare de John Mitchell sur ces moments rugueux, ce dernier est plutôt en retrait, noyé dans une production où l’électronique occupe la plus grande partie du terrain. Fort heureusement, le patron sait utiliser sa panoplie de maintes façons. Plus contrasté, « Clouda » ajoute par exemple la touche progressive « rassurante », de même que « Fathom » qui, par son emphase symphonique et des intonations à la Neal Morse, pourrait passer pour l’intro d’une chanson-fleuve de l’ex Spock’s Beard. Mais à y regarder de près, les vraies innovations sont ailleurs, comme sur le très moderne « Eat », dominé par l’échantillonnage de voix féminines et un groove très actuel. Un titre qui fera sans doute grincer quelques dents…

Les détracteurs de Godfrey pourront ressortir les mêmes vieux arguments sur le traitement du chant ou le côté surproduit de sa musique ; il reste que ses qualités de compositeur sont intactes et que d’autres groupes rêveraient d’avoir à leur disposition des « chutes » de cet acabit. On est loin du prog à papa, et c’est tant mieux.