IQ - Forever Live (DVD)

28/02/2008

Par Jean-Philippe Haas

Label: Giant Electric Pea

Site:

Les fanat-IQ-ues du groupe britannique se souviennent certainement de cette année 1996 où le splendide coffret Forever Live vit le jour dans sa première version : une belle boîte de trente centimètres de côté, numérotée et contenant une VHS, un double CD et un magnifique livret de photos. Les heureux possesseurs de l’objet vont enfin pouvoir soulager leur fragile bande magnétique grâce à la réédition en double DVD de ce concert enregistré à Kleve, en Allemagne, le 12 juin 1993.

Si du point de vue de la réalisation, Forever Live est quelque peu en-deçà du récent IQ Stage ou encore de IQ20 – The 20th Anniversary Show, la performance en elle-même est probablement l’une des meilleures du groupe, ce qui n’est pas peu dire. Car s’il est habituel en 2008 de voir un artiste lambda (voire zêta) commercialiser un DVD, il n’était pas courant en 1996 pour un groupe de rock néo-progressif de sortir une vidéo !

Et IQ n’a ce soir-là pas droit à l’erreur, en témoigne la fébrilité qui règne sur scène au début du concert. Fort heureusement, les britanniques prennent rapidement de l’assurance et sont dans l’ensemble irréprochables, au même titre que le son et le mixage, quasi-parfaits. L’image quant à elle est plus qu’honnête (malgré un montage parfois artisanal !), vierge d’effets au goût douteux qui sont monnaie courante actuellement. Il sera difficile en revanche de ne pas esquisser quelques sourires en (re)découvrant le look des musiciens : une jolie choucroute pour Peter Nicholls, des tenues vestimentaires d’époque et un John Jowitt avec des cheveux !

La liste des titres parle d’elle-même : la période Paul Menel est réduite à sa portion congrue (« Nostagia / Falling Apart at the Seams » et « Human Nature », « No Love Lost » sur le DVD bonus… choix judicieux tout de même !) tandis qu’Ever (dernier album en date à l’époque, il est vrai) rafle la mise ; avec l’apport du second DVD, l’album est intégralement interprété !

Les bonus sont constitués de matériel filmé avec des moyens beaucoup plus modestes. Des titres issus du concert de Kleve, coupés pour diverses raisons (changement de bobine, fin du rappel), ont ainsi été sauvés de l’oubli par une caméra amateur. Dans l’ensemble, la qualité de l’image et du son navigue entre l’assez correct et le plutôt bon. Sur ces bandes, on découvrira avec plaisir des versions de « The Darkest Hour », « Fading Senses » et « Came Down » alternatives car antérieures à l’enregistrement de « Ever », ainsi que des titres enregistrés à Tilburg cette même année 1993.

Des images de la journée du 12 juin, commentées par Peter Nichols (et non sous-titrées bien évidemment…), une galerie de photos et un arbre généalogique très complet d’IQ finissent de remplir ce second DVD.

Moins luxueuse que le coffret original, cette réédition est néanmoins beaucoup plus complète. Que les possesseurs de l’original ne s’encombrent d’aucun dilemme : cet objet EST indispensable. Il pourra même loger avec son ancêtre, dans le double fond, sous le CD… testé et certifié par votre serviteur !