Frank Zappa - Apostrophe

24/08/2004

Par Dan Tordjman

Label: Rykodisc

Site:

Apostrophe, sorti en 1974, est très proche d’Over-Nite Sensation, tant par la tonalité générale de l’album que par la durée des morceaux. Et pour ne rien gâcher, il s’agit en plus d’un concept album : il était une fois Nanook, petit esquimau mis en garde par sa mère de ne pas jouer avec les huskies sur la banquise et surtout de ne pas manger la neige jaune (“Don’t Eat The Yellow Snow“… un reliquat des huskies leveurs de patte ?), etc. Le ton est donné… mais ou Zappa va-t-il donc chercher tout cela ?

Le Wazoo s’est très bien entouré sur cet album : outre Ruth Underwood, Ralph Humphrey et Tom Fowler, déjà présents sur Over-Nite Sensation, Frankie a jugé bon de faire appel à d’autres pointures : Aynsley Dunbar que l’on retrouvera plus tard dans Whitesnake, Journey ou avec Sammy Hagar, ou l’illustre Jack Bruce (Cream), qui co-signe le titre éponyme de l’album.

Tous ces musiciens prestigieux font honneur à Zappa et illuminent de leur classe un Apostrophe qui, paradoxalement, se veut abordable tout en étant impeccable techniquement et dont la production proche de celle d’Over-Nite Sensation, reste donc de qualité. Avec Apostrophe, Zappa frappe un nouveau coup, consolidant sa place dans le cœur des fans déjà acquis, et s’en faisant une de choix dans ceux qui le découvrent !