Frank Zappa - Hot Rats

01/10/2002

Par Dan Tordjman

Label: Rykodisc

Site:

Attention, culte. Avec cet album, Frank Zappa laisse percer au grand jour son talent de compositeur, mais également celui de guitariste que beaucoup avaient encore à ce jour du mal à entrevoir. Hot Rats a d’ailleurs la particularité d’être presque intégralement instrumental, à l’exception de “Willie The Pimp“, petite comptine guillerette sur un proxénète, comme son nom l’indique.

L’absence de textes sur le reste des chansons ne se fait pas ressentir, comme en témoigne l’excellent “Peaches En Regalia“ qui ouvre l’album. On sent à l’écoute, que le jazz-rock, qui connaît alors ses premiers balbutiements, marque grandement Zappa, même si les autres styles appréciés du Grand Wazoo font également partie du cocktail : un soupçon de rhythm ‘n’blues, quelques pincées de mélopées orientales, une grosse dose de jazz.

Pour Hot Rats, Zappa a principalement travaillé en binôme avec Ian Underwood, lui laissant le soin de s’occuper des claviers, de certains instruments à vent et des percussions. Il s’est entouré de musiciens additionnels de haut rang : au rayon batteurs, on retrouve John Guerin (qui s’illustrera plus tard avec Frank Sinatra, Thelonious Monk ou Barbra Streisand), et Paul Humphrey. Du côté des violonistes, Jean-Luc Ponty (qui mettra plus tard son violon au service, entre autres, d’Al Di Meola, du Mahavishnu Orchestra ou de Chick Corea) et Sugar Cane-Harris se chargent d’user leurs archets à bon escient.

Comme la majorité des albums de Frank Zappa, Hot Rats bénéficie d’une production très avant-gardiste pour l’époque, et il est surprenant de constater combien, près de trente-cinq ans après sa sortie, elle est restée fraîche. Ceci permet aujourd’hui de découvrir Zappa sans craindre – à juste titre vu l’ancienneté de l’œuvre – d’être gêné par un son mal vieilli. Heureusement, il n’en est rien, ni sur Hot Rats, de plus particulièrement accessible, ni sur les autres disques du Maître. Préparez-vous à commencer votre voyage dans le monde fabuleux de la Moustache !