Fun Machine - Beef Oven

06/07/2010

Par Jérémy Bernadou

Label: BNS Sessions / Cargo Records

Site:

Le coup des reprises de morceaux classiques par des groupes de rock, on le connaît. Et pas toujours pour le meilleur, tant l’essai pousse aux exagérations diverses et variées et autres mises en scène pompeuses… Ceci dit, certains osent encore et toujours s’approprier cette formule usée jusqu’à la moelle pour proposer quelque chose de nouveau. Les Américains de Fun Machine se prêtent ainsi au jeu, avec des reprises de thèmes de Beethoven. Suite à l’utilisation de ces morceaux lors d’une adaptation de A Clockwork Orange de Anthony Burgess, le groupe a décidé de publier ces quelques morceaux sous la forme d’un EP.

Et on se retrouve bien loin des potacheries néo-classiques de la plupart des guitar heroes (Yngwie J. Malmsteen en tête), fortement attirés par le shred et autres démonstrations techniques. Le principe se rapproche plus des citations de thèmes classiques que prodiguait Frank Zappa en concert : pour Fun Machine, ces partitions ne sont qu’un prétexte pour mieux expérimenter à leur manière, d’autant plus qu’ils prennent d’importantes libertés par rapport aux originaux. En vingt minutes, la messe est dite. Tous synthétiseurs analogiques dehors (« Pathetic »), le groupe propose finalement une mixture que l’on est assez peu habitué à entendre, à la frontière des genres. À cheval entre rock, jazz fusion et musique classique, les musiciens proposent leur propre vision de l’expérimentation.

Les bonnes surprises font du bien, tant les thèmes sont transfigurés : « Fur Release » et son introduction façon cool jazz prend rapidement son envol dans une fusion très dynamique, agrémentée de quelques touches au mellotron. Alors certes, on sent clairement que ce mini album est produit avec les moyens du bord, en témoignent les nombreuses sonorités crispantes (« Ode to George »). Il faut cependant considérer ce disque comme une sorte de délire maîtrisé, simplement pour canaliser une imagination visiblement débridée, très prometteuse pour la suite.