Klone - Black Days

12/05/2010

Par Jean-Philippe Haas

Label: Season of Mist

Site:

Avec ce Black Days, les Français continuent de pratiquer une fusion metal mise au point sur leur précédent disque, le déjà déroutant All Seeing Eye. Maniant sans ménagement riffs adipeux ou syncopés, rythmes pesants ou martelés, Klone tente de réconcilier, ou du moins de confronter, des styles aussi divers que le metal hardcore, le stoner et le post-rock ; « post-core » diraient les maniaques de l’étiquette. Mais cet hideux néologisme pourrait lui-même être débattu tant ce nouvel album se trouve à la frontière de plusieurs genres, intégrant un vrai travail de fond sur les atmosphères. Loin du hurleur standard, Yann Ligner, débarrassé de ses hésitations et excès précédents, trouve ici son style qui, bien qu’un peu répétitif, se caractérise par la puissance et la vindicte, sans que soit totalement oubliée la composante mélodique (« Give Up the Rest » ou la reprise de Björk, « Army of Me », par exemple). Les combinaisons d’accords, assez similaires dans l’ensemble, produisent une sensation de linéarité trop rarement brisée, un effet de lassitude, heureusement contrebalancé par la richesse des ambiances. Ainsi, Black Days ne transforme pas l’essai marqué par son grand frère, mais confirme que l’on est en présence d’un groupe potentiellement majeur.