Komandant Cobra - Baboon Qu4tre

13/02/2009

Par Jérémy Bernadou

Label: Kythibong Records

Site:

Des Nantais qui évoluent dans un style à cheval entre math rock et indie… Ça rappelle fortement les excellents Papier Tigre, déjà bien présents dans ces colonnes. Nous avons néanmoins affaire ici à une autre formation qui présente son premier album après une démo de six titres. Certes, ce Baboon Qu4tre ne dure « que » vingt-sept minutes, mais cette concision ne doit pas être perçue comme un défaut. En effet, il s’agit d’un véritable brûlot intense et accrocheur, et il est difficile d’affirmer que le groupe aurait été aussi efficace sur une durée plus conventionnelle. Avec ses rythmiques lourdes et grasses, et sa variété d’écriture, Komandant Cobra trouve sa propre voie dans un genre sur-fréquenté : le titre « Je sens qu’il va falloir » naviguant entre noise et chant parlé fait plus penser aux grands moments de Diabologum qu’à Shellac. De plus, les Français n’hésitent pas à ralentir le tempo lorsque cela s’avère nécessaire, histoire de faire monter la tension, comme sur « Ange immense ». Autre atout : l’alternance entre langue anglaise et française, qui trouve sa place de façon très naturelle et enrichit véritablement l’ensemble. Autrement dit, Komandant Cobra ne fait en aucun cas doublon avec Papier Tigre, malgré quelques clins d’œil plus ou moins appuyés. Bref, une bonne surprise que l’on attend au tournant avec, espérons-le, des sorties encore plus ambitieuses, car il n’est pas évident de se faire entendre dans ce milieu qui compte déjà son lot de groupes cultes et d’albums de référence.