Antidepressive Delivery - Chain of Foods

06/06/2008

Par Jean-Daniel Kleisl

Label: Autoproduction

Site:

On croyait que l’aventure Anti-Depressive Delivery s’était terminée avec le très recommandable Feel. Melt. Release. Escape. (2004). Le groupe s’était séparé quelques mois après la sortie de l’album, les problèmes avec son ancien label, Laser’s Edge, étant cités comme l’une des causes de cette séparation. Sans maison de disque, le groupe se reforme néanmoins, abandonnant un trait d’union au passage, et enregistre Chain of Foods en 2007, qu’il met gratuitement à disposition des internautes au début de cette année. On vient d’apprendre que Musea Records se chargera de sa distribution.

S’il avait été publié en 1970, Chain of Foods aurait été en quelque sorte le chaînon manquant entre Deep Purple, Free, le Jeff Beck Group version Rod Stewart, Blind Faith et le Traffic de John Barleycorn Must Die : une sorte de mélange entre guitares lourdes, orgues Hammond et pop groovy mâtinée de jazz. Mais nous sommes en 2008 et tout cela sonne un brin daté. Ce qui réussissait tant au groupe sur Feel. Melt. Release. Escape., ces guitares très metal mêlées à du Mellotron et des claviers seventies, est malheureusement absent de ce nouvel album. Néanmoins, les compositions, si elles sont moins aventureuses, se révèlent toujours de qualité. On reconnait la « patte » ADD, c’est-à-dire cette volonté de toucher un grand nombre de genres musicaux tout en gardant un caractère bien affirmé.

Petite déception donc, que ce Chain of Foods, en regard de l’excellent Feel. Melt. Release. Escape., tant du point de vue de l’option résolument passéiste prise par le groupe que des compositions rentrant plus dans le rang, si l’on peut dire. Mais il ne faut néanmoins pas oublier que les musiciens sont excellents à tous niveaux et que l’écoute de l’album est tout sauf désagréable ! Il manque juste ce petit quelque chose pour lequel les amateurs du groupe ne lui tiendront peut-être pas autant rigueur que votre serviteur.