Solstice - Circles (rééd.)

07/02/2008

Par Jérôme Walczak

Label: Festival Music

Site:

La rétrospective a du bon. L’initiative de Festival Music doit donc être saluée. La parution des quatre albums de Solstice vient en effet embaumer agréablement notre univers progressif riche en nouveautés et en originalité, aujourd’hui parfois si fécond qu’il en désarçonne l’amateur. Solstice revient donc avec ces magnifiques rééditions, et tant du point de vue de la forme que du fond, une bonne leçon de prog nous est infligée.

Des quatre disques, Circles est sans doute le plus énergique et le plus mystique. L’inspiration lui vient en ligne directe des Indiens d’Amérique du Nord, de leur monde de shaman et de leurs mélopées enivrantes (« Sacred Run »). La voix d’Emma Brown y atteint la perfection, donnant des airs à la Oldfield à des titres magnifiques, pêchus en diable, rythmés, harponnant avec bonheur les franges les plus accessibles du néo-prog, voire de la pop (depuis quand serait-ce un gros mot ?). « Thank You » est l’un des titres exemplaires de ce groupe : des violons puissants, un refrain entraînant, on se surprend à augmenter le volume et à chantonner, tant la ritournelle nous happe. Les amateurs de rock teigneux en seront peut-être pour leurs frais, même si la puissance des guitares reste là et bien là, mais Solstice se joue des styles et habille confortablement nos paysages intérieurs, avec douceur, avec tact, avec délicatesse, avec amour, tout simplement. Ainsi, « Medicine » reste et demeurera un grand classique de ce groupe : une mélodie simple, gentille, apaisante, quelques guitares, quelques synthés tout doux qui nous font voyager dans des univers qui deviendront, quelques années plus tard, très familiers aux amateurs de Sigur Rós, Loreena McKennitt et encore une fois, Mike Oldfield, période Tres Lunas (pas son meilleur, certes !).

Solstice nous rappelle, une décennie après, que l’univers progressif est un monde de rêve, un monde de partage, un monde de joie, un monde de douceur. Circles réjouira les mystiques, comblera les cœurs solitaires, apaisera les colériques, envoûtera les tristounets du quotidien. Circles est un ballon de bonheur, qui enfle, enfle, et nous fait voyager loin. Merci à eux !