Psychotic Waltz - The God-Shaped Void

14/02/2020

Par Ancestor

Label: InsideOut Music

Site: http://psychoticwaltz.com

Que nenni… C’est impossible… Et si ! Après le retour de Banco Del Mutuo Soccorso, Tool et Aghora, Psychotic Waltz revient enfin choyer nos cervelles. Le groupe, composé à ce jour des mêmes membres qu’à leur commencement, a toujours été un ambassadeur amplement honorable, hélas peu reconnu, du prog-metal du début des années 90.

Le son des précédents albums, en même temps brut et perçant, s’est transformé en quelque chose de plus élaboré, de plus velouté. Ces gens-là restent en outre adeptes des formats courts : leurs titres ne franchissent les six minutes que par accident. Alors que les atmosphères restent lourdes, quand ce n’est menaçantes, que les tempos sont couramment assez lents, une dimension cosmique s’intègre désormais à la musique – une composante au demeurant distinctement illustrée dans la pochette. La voix de Devon Graves, hier singulièrement stridente (quelle ironie !), est à présent plus douce qu’auparavant, plus caressante. Sa flûte agrémente quelques crescendos (« Pull The String ») ainsi que les parties de guitare acoustique en arpèges (« Demystified ») qui s’en trouvent alors ornées d’une beauté formelle. Remarquables également, les leitmotivs de six-cordes quelquefois harmonieusement exécutés à deux instruments (« All The Bad Men », « Sisters Of The Dawn »). Il convient itou de noter que leurs envolées lyriques présentent des chœurs et une emphase que l’on peut apparenter à ce que pratique Shadow Gallery.

Bien que construit avec talent, ce disque n’est toutefois pas exceptionnel, il ne brille pas d’une énorme originalité. Il n’empêche : un parfum de caractère en émane irrémédiablement, il s’écoute sans réserve et avec grand plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *