Dyssidia - Costly Signals

27/03/2020

Par Ancestor

Label:

Site: https://dyssidia.bandcamp.com

Et encore un talent remarquable natif d’Australie, un ! Impressionnant : c’est le premier adjectif qui s’applique à leur musique tant elle abonde en tours de force. Costly Signals est un disque a priori étiqueté prog-metal et il mérite logiquement celle-ci. Ici, un piano d’inspiration parfois classique y côtoie quasi en permanence le djent le plus échevelé. Les soli de guitares sont fluides, mélodiques et d’une technique digne d’éloges. Le chanteur, réellement excellent, possède une énorme palette de nuances, s’autorise autant des grognements et des hurlements qui rappellent Ihsahn, qu’un timbre très harmonieux style TesseracT ou des fêlures déjantées à la Leprous. Le disque commence par des bruitages bizarroïdes et inquiétants… Ils sont suivis d’un débarquement de riffs alambiqués et de claviers dramatiques. « Good Grieg », titre de 10 minutes, s’offre le luxe d’une trompette bouchée… « Infinitesimal » effleure de près l’hystérie, aussi bien instrumentalement que vocalement. « Arrival » propose pas mal de passages assez calmes, habités de mélodies bienfaisantes… Cependant, il y a dans tout cela comme une espèce de folie, des atmosphères souvent exacerbées, une impression que ne démentent pas les moments plus paisibles, eux-mêmes volontiers teintés d’un verni singulier, insolite… Avec au compteur 3 très bons EP de plus de 30 minutes et le colossal album de cette année, ce groupe est déjà grand. Cela ne serait pas plus étonnant que ça qu’un jour il devienne gigantesque…