Green Carnation - Leaves Of Yesteryear

08/09/2020

Par Ancestor

Label: Season of Mist

Site: https://www.facebook.com/GreenCarnationNorway

Impossible d’évoquer Green Carnation sans mentionner au préalable le mythique et vénéré Light Of Day, Day Of Darkness : un album rock / métal hors-norme composé d’un seul morceau d’une durée d’une heure… Phénomène d’un éclectisme rare et luxuriant, ce titre-fleuve nous emporte, par le truchement d’un doom nostalgique, dans un voyage où peuvent s’entendre quelques passages orchestraux mesurés, des vocalises féminines orientales accompagnées d’un saxophone, quand ce ne sont des parties atmosphériques chères à Pink Floyd. Bref, il est incontestablement d’une indescriptible richesse…

Quelques bons albums et presque 20 années plus tard, le groupe remet le couvert avec le savoureux Leaves Of Yesteryear, toutefois moins opulent que celui cité ci-avant, tant dans la longueur que le contenu. Il se situe nettement plus dans la lignée des deux qui le précèdent, dans un style plus classique. Si les sections propices à la rêverie sont légions, la touche métal est très souvent présente, les rythmes fermement appuyés. Qui plus est, les parties d’avantage agitées peuvent évoquer le lyrisme d’Amorphis, leurs inflexions épiques (l’intensif « Sentinels« par exemple). On balance donc au gré des morceaux entre passages planants, tempos lourds, et cavalcades exaltées.

A dire vrai, il était vain et inutile d’attendre un autre Light Of Day, Day Of Darkness : c’est un édifice à priori indétrônable… Toutefois, ce dernier disque de Green Carnation est un chapitre qui, même s’il ne réserve guère de grosses surprises, se révèle séduisant, car il ne manque ni d’ambiances qui titillent l’imaginaire, ni de riffs puissants.