Caligula’s Horse - Rise Radiant

06/05/2020

Par Ancestor

Label: Century Media

Site: https://caligulashorse.com

Caligula’ Horse évolue d’album en album. Sûrement, et savamment. Parachevant et développant sans relâche le spectre de leur univers. Cinquième disque de nos acolytes australiens, Rise Radiant franchit distinctement un palier en ce qui concerne l’intensité. C’est présentement le règne du plus. Plus d’éloquence, plus de pureté, plus d’excès. Entre emphase et moments de grâce…

Leur musique est le fruit d’excellents instrumentistes, de fins techniciens qui ne lésinent pas sur le feeling. Tel ce guitariste incroyable, qui dépêche des soli volcaniques et harmonieux, en accomplissement d’une perpétuelle singularité. De grosses rythmiques et d’élégants leitmotivs Djent, syncopés et sinueux, dirigent le propos, avec ardeur ou douceur, c’est selon. Le chanteur dispose d’une voix terriblement expressive, pleine de sensibilité, un timbre assez haut perché, entre les vocalistes d’Haken et de Leprous. Son chant regorge d’envolées lyriques qui créent des impulsions énergisantes et participent pleinement à la personnalité du groupe. Basse et batterie rivalisent de puissance et de charisme, éléments moteurs d’un groove omniprésent. Un joueur de touches renforce la horde, et procure encore plus de profondeur et d’envergure aux morceaux.

Dans un genre où pullulent tellement de troupes que l’on peut éventuellement prétendre en cataloguer un bon nombre de fantoches, cet album survole le commun, et donne assurément ses lettres de noblesse à une telle formule. Et puis, quel dommage qu’il soit réellement impossible d’arriver à faire précisément ressentir la réelle beauté et l’espèce de réconfort dispensées par les passages les plus calmes, tels ceux du céleste et très attachant « Autumn » par exemple…