Distorted Harmony - Chain Reaction

30/10/2014

Par Ancestor

Label: Autoproduction

Site: www.distortedharmony.com

Distorted Harmony vient d’Israël et fabrique une musique assez sensationnelle. En 2012, dans un genre fondamentalement Prog, entre Rock et Metal, Utopia voit le jour. Energique et un brin grandiloquent, il témoigne avec effronterie d’un début plus que prometteur. En 2014 lui succède Chain Reaction, qui, s’il sévit dans une même veine, montre une approche un peu plus féroce.

Pour cela, le groupe adopte un son plus rêche, avec par moment des tendances à quelques glougloutements Djent… Des rythmiques speed, syncopées, garantissent une puissance bigrement efficace, Des cassures de tempo à tous les étages et d’excellentes frasques instrumentales agrémentent chaque morceau. Les couplets se chantent souvent sur de fins motifs, petites perles de subtilité, avec de très belles mélodies. Les claviers, bien futuristes, instaurent à maintes reprises des ambiances un tantinet spatiales… Après une panoplie de titres d’une habileté indéniable, l’album se clôt par « Methylene Blue ». Une pièce qui commence en douceur par un chant ensorcelant sur des ondes de synthé, très dans le style Osi, se prolonge dans une apothéose d’une frénésie irrépressible, avant de retomber dans l’atmosphère ouatée du début… Un succulent dénouement.

Un peu comme Haken, Distorted Harmony montre un goût prononcé pour les choses millimétrées, précises. Il possède aussi une griffe de modernité qui permet de le distinguer vivement de ses rivaux. Un disque pour en profiter de suite, et évidemment, des loustics à suivre, de très près !