Pepe Deluxé - Queen of the Wave

30/07/2012

Par Christophe Manhès

Label: Catskills Records

Site: www.pepedeluxe.com

Tiens, voilà un nouveau ressac du big bang provoqué par le rock hybride de Mr Bungle. Les couleurs rugissent comme un feu d’artifice un soir de 15 août à la Baule, et la marquetterie resplendit d’essences pop, plus ou moins rares il faut bien le dire. Abonnés à l’illustration de publicités pour de grandes marques, indiscutablement ces Finnois s’y entendent pour zapper les styles façon « TV addict » et faire se trémousser trois accords en moins de temps qu’il n’en faut pour se gratter le croupion. Le défaut de ce type d’explosion chromatique c’est de perdre généralement l’auditeur dans de vaines sinuosités. Pepe Deluxé échappe en partie à ce travers en faisant le choix d’exposer une pop certes torsadée, mais accessible et bon enfant. Voilà donc un groupe bien dans ses baskets et qui s’est offert de gros moyens pour produire son album. Ces audacieux sont allés jusqu’à enregistrer des parties de claviers sur le plus grand instrument du monde, le lithophone, un orgue situé aux États-Unis dans les Grottes du Luray où des marteaux frappent les stalactites pour créer des sons insolites. Le tout pour un gain plus marketing qu’artistique. Patatrac. Pour Pepe Deluxé, le problème c’est qu’en fin de compte la forme l’emporte malheureusement toujours sur le fond. Quand des braisières technologiques de Shaka Ponk ou Mr Bungle émane l’ivresse, de celle de Pepe Deluxé émanent des humeurs tièdes et superficielles qui vous laissent famélique. Bref, si Queen of the Wave est un joli flacon, il faut admettre qu’on n’y trouve pas grand-chose à l’intérieur. Ou si peu.