Broken.Heart.Collector - Broken Heart Collector

19/04/2012

Par Aleksandr Lézy

Label: Discorporate Records

Site: brokenheartcollector.klingt.org

A la naissance du label Tzadik, une chanteuse autrichienne du nom de Gisburg troublait les esprits par son côté émotionnel prononcé, mêlé à une musique vaporeuse aux confins d’un jazz suranné et intimiste. A l’écoute des premières notes puis du chant de ce Broken.Heart.Collector, album éponyme de ce duo féminin, une sensation similaire s’accapare des réminiscences de la susnommée artiste. Etonnement accompagné de surprise, puisque Maja Osojnik, meneuse de revue de son groupe, est aussi Autrichienne.

Envoûtante par sa diction hypnotique, inquiétante par son approche théâtrale des grognements et des respirations haletantes, Maja fait vivre ses humeurs dans un dédale de sons, de bruits, d’explorations artistiques sacrément pertinentes. Pour autant, tout le mérite ne peut complètement lui revenir, car son acolyte Susanna Gartmayer à la clarinette basse défriche un rock qui ne ressemblera plus jamais à celui que l’on connaît. Les démons de Uz Jsme Doma, Sleepytime Gorilla Museum font apparaître le bout de leur nez à l’instar du morceau de fin « Wolves » ou du troublant « Eisenwalzer ».

Il serait pourtant réducteur de les comparer ou de les assimiler à, car Broken.Heart.Collector ne peut se cataloguer tant son empreinte personnelle prédomine. Ce duo de femmes à flûtes, excusez l’expression, a su s’entourer du trio noise Bulbul et cette adéquation fonctionne à merveille. Il faudra pourtant savoir dompter la bête, et ses changements de forme peuvent lasser. Les remplissages bruitistes finissent pourtant par devenir indispensables au bon déroulement du disque, pour un plaisir en continu. Savoir se laisser guider sans broncher sera la clef de cette découverte.