Epigene - A Wall Street Odyssey

17/10/2011

Par Jean-Philippe Haas

Label: Ammami Music

Site: www.epigenemusic.com

Epigene, c’est Sean Bigler et Bonnie Lykes, mari et femme. Bien qu’inconnu chez nous, le couple a déjà publié One Bright Sign en 2002 et Popular Dissent en 2004. Le luxueux digibook renfermant les deux disques de A Wall Street Odyssey est quant à lui une véritable curiosité. En effet, la réalisation un peu amateur et des visuels composés de dessins passablement naïfs tranchent avec le contenu très abouti d’un album conceptuel comme on n’en voit plus que rarement.

Musicalement et thématiquement, A Wall Street Odyssey se place entre The Shaming of The True de Kevin Gilbert et Tommy de The Who. Le héros de l’histoire, Yossarian (nom inspiré du héros du roman Catch 22 de Joseph Heller), est un investisseur de Wall Street qui voit sa vie basculer. Il va traverser l’épreuve de la rue, de la déchéance physique et morale, puis se reconstruire dans une communauté proche de la nature, avant de revenir prêcher – en vain – sur les lieux de sa grandeur et de sa décadence. Cette histoire plutôt classique dans le « milieu » est soutenue par un voyage musical qui fait le grand écart entre les années soixante-dix et aujourd’hui. On y entend pêle-mêle XTC, Renaissance, 10cc, des boucles électroniques ou encore quelques réminiscences new-wave. Si quelques invités (batterie, cuivres) viennent épauler le duo, celui-ci reste largement maître à bord. La voix de Sean Bigler, relayée de temps à autres par celle de son épouse, s’adapte à tous les registres (et ils sont nombreux) abordés sur cet opéra rock. Des temps morts et des longueurs sont inévitables sur une œuvre de près de deux heures, mais l’ensemble tient fort bien la route et, livret en main, on ne s’ennuie que rarement.

Disque étonnant qu’on ne s’attendait sûrement pas à dénicher de nos jours, A Wall Street Odyssey vaut bien qu’on s’y attarde un long moment. Les amateurs d’albums conceptuels y trouveront leur compte, les novices seront initiés de fort belle manière.