Caligula's Horse - Moments from Ephemeral City

02/08/2011

Par Dan Tordjman

Label: Autoproduction

Site: www.samvallen.com

Caligula’s Horse est un projet parallèle né de l’association de Sam Vallen (guitariste de Quandary) et Jim Grey (chanteur d’Arcane), originaire de Brisbane (Australie). Initialement créé pour permettre au guitariste de se lâcher plus qu’il ne peut le faire au sein de sa formation d’origine, Moments from Ephemeral City est un véritable condensé d’influences diverses, mis en relief par une production bien équilibrée. En sept titres, le duo montre l’étendue de son talent, de son registre et de son champ d’inspiration : citons pour la musique Porcupine Tree, Marillion, Dream Theater ou Frost. Les deux protagonistes semblent réellement inspirés : la guitare de Sam Vallen mi-timide mi-volubile ravira les amoureux de solos léchés et bien construits tandis que Jim Grey fait preuve d’une certaine richesse dans son registre vocal. On pense à Devin Townsend, Vincent Cavanagh ou, plus surprenant, Jasper Steverlinck (Guilt Machine) : tant de variété devrait susciter l’intérêt des plus curieux.

Il est difficile de sortir un titre du lot de cet ensemble très consistant. Toutefois, « Silence » transporte de Brisbane à Liverpool du côté d’Anathema, ainsi que « Alone in the World », empreint de fortes réminiscences chères à Opeth. Mention spéciale à « The City Has No Empathy », chargée d’ouvrir le débat. Parler de révolution serait ici hors de propos, mais Caligula’s Horse constitue en soi une bien belle surprise. Elle mérite qu’on s’y attarde et par la même occasion que l’on s’intéresse à Quandary et Arcane, d’où sont issus les deux musiciens.