Self-Evident - Endings

04/02/2011

Par Florent Simon

Label: Doubleplusgood Records

Site:

De retour deux ans après leur album éponyme et suite à une tournée au fin fond des contrées américaines, ce quatrième album du trio de Minneapolis, et premier pour Doubleplusgood Records, présente une formation minimale mais sacrément efficace, constituée de Tom Berg à la basse, Ben Johnston à la batterie et Conrad Mach à la guitare et au chant.

Excellant dans la discipline du math-rock. Endings se distingue par sa sobriété et son intensité en proposant une alchimie associant rythmes asymétriques, arpèges fournis et mélodies fortes au sein de morceaux énervés, de passages dissonants, de morceaux plus classiques qui côtoient des pièces plus complexes. Bref, cet album à la fois accessible et complexe s’avère complet, mature et relève sans surprise de la réussite.

Pour les amateurs de rock alternatif à la voix poussive à l’image de Fugazi ou d’At the Drive-in, comme pour les férus de musiques denses, cette musique captivante, sans détours, millimétrée et tendrement écorchée entoure l’auditeur d’une tension permanente. Affirmant son identité et son statut sans pour autant se cantonner à un style, Self-Evident confirme son art de la composition sans bouleverser outre mesure les grandes règles du genre.