Secret Cinema Band - Through a Cathode, Darkly

20/01/2011

Par Jean-Philippe Haas

Label: Leetee Records

Site:

Si le Royaume-Uni n’a plus guère l’apanage de l’expérimentation rock, il reste un vivier de jeunes talents qui savent adroitement digérer la musique de leurs aînés tout en y apportant fraîcheur et trouvailles. La musique hautement expressive de Secret Cinema Band illustre parfaitement cette volonté d’extraire, de filtrer le substrat des grands créateurs du rock pour en faire une œuvre sonore toute personnelle.

En brassant quantité d’influences, musicales et cinématographique, Through a Cathode, Darkly devient une véritable expérience multimédia, suscitant images et scènes dans l’esprit de l’auditeur spectateur. La voix assez atypique dans le rock de Laurent-Francis-John – imaginez Seal en plus rocailleux qui chanterait avec les gimmicks de Tracy Chapman – n’est qu’un aspect d’une personnalité déjà bien affirmée

Car malgré une base rock évidente, parfois très mélodique et occasionnellement presque formatée, la musique de Secret Cinema Band demeure sans contraintes, piochant ça et là ce dont elle a besoin pour s’exprimer. Pour tracer un chemin qui passe autant par The Mars Volta et Radiohead que par le folk et le trip hop, le groupe renforce son attirail avec un violon et une pléthore de bruitages électroniques et d’effets « à l’ancienne ». On reste sur la sensation d’avoir affaire à un groupe pas comme les autres, finalement assez indescriptible mais immédiatement attachant.