Atheist - Jupiter

29/11/2010

Par Jean-Philippe Haas

Label: Season of Mist

Site:

Comme tous ces groupes underground que sont Cynic, Coroner ou encore Watchtower, Atheist n’a jamais vraiment bénéficié d’un succès commercial proportionnel à son aura prestigieuse. Trois albums, dont l’étonnant Elements (1993) auront suffi aux Floridiens pour se forger une solide réputation, malgré un équipage pas toujours très stable. Celui de Jupiter diffère une nouvelle fois du précédent, et après quelques remous depuis la réunion du groupe en 2006, il ne reste du line-up original que Steve Flynn et Kelly Shaefer.

Court, incisif, ce quatrième disque se situe quelque part entre Unquestionable Presence et Elements. Les digressions jazzy et autres passages latino ont été laissés de côté au profit d’un death metal d’une redoutable urgence, au niveau technique stupéfiant mais jamais rébarbatif. Les rythmiques et vocaux de Kelly Sheafer sont reconnaissables entre mille et la frappe de Flynn joue avec les nerfs, passant d’un tapis roulant pesant ou ultra rapide à une toile déroutante de complexité. Et là où son prédécesseur contenait des paroles plus abstraites, Jupiter choisit de renouer avec des thèmes chers au groupe, notamment la religion, qui n’est une fois encore guère épargnée.

Plus brutale, plus compacte et à la fois plus subtile que jamais, la musique d’Atheist ne peut laisser indifférent aucun amateur de metal extrême. Il faut du courage pour s’attaquer à Jupiter et de la ténacité pour en ressortir indemne. D’aucun regretteront le grain de folie d’Elements, mais il y a fort à parier que ce concentré de pure rage emportera l’adhésion d’un grand nombre de chevelus.