Obsidian - Point of Infinity

16/11/2010

Par Nicolas Soulat

Label: Candlelight Records

Site:

Voici huit ans que la formation hollandaise distille un metal extrême en constante évolution. Textures était le seul fer de lance de ce courant, mais il va falloir maintenant compter sur Obsidian, qui joue toutefois dans un registre bien différent. Avec le progressif comme dénominateur commun, les compositions s’avèrent plus directes, aux influences plus anciennes mais diablement bien digérées, piochant dans le thrash des années quatre-vingt-dix et chassant sur des terres bien plus nordiques, aux confins de Göteborg.

Il ne s’agit donc pas de proposer des rythmiques complexes et décalées, mais de tirer un avantage des sonorités travaillées, bien assises, sans tomber dans la facilité et en les dirigeant vers des contraintes mélodiques très modernes. Tout est ainsi maîtrisé et parfaitement réussi, comme le prouve le titre instrumental en fin d’album, résolument fouillé et qui démontre une fois de plus que l’agressivité, aussi féroce qu’elle soit, peut aussi se fondre dans des envolées harmoniques très fines.

Le chant clair ajoute également sa petite touche d’éclectisme et apporte la dernière preuve d’intelligence d’un groupe qui cherche à se démarquer des codes suédois et allemands, tout en optimisant sa musique afin d’atteindre la plus grande maturité possible. Entre Kreator, Metallica, Rage et Grip Inc., la formation doit briser les frontières et pousser l’aventure bien plus loin, notamment sur les vocalises et les guitares, quitte à abaisser ses défenses. Prise de risques et contre-pied seront les atouts essentiels pour finir de séduire un auditoire exigeant et pourtant déjà tout ouïe.