Anthriel - The Pathway

04/11/2010

Par Jean-Philippe Haas

Label: Lion Music

Site:

À mesure qu’un artiste gagne en notoriété, le nombre de ses suiveurs augmente proportionnellement. Alors que Symphony X a définitivement accédé à une place de choix dans le panthéon du power metal progressif, les groupes qui s’en inspirent se font plus nombreux. Parmi les copies les plus flagrantes, les Tunisiens de Myrath par exemple ou, à présent, les Finlandais d’Anthriel. Dès le morceau d’ouverture « Devil’s Lullaby », ces jeunes Nordiques reprennent les moindres tics musicaux de leurs illustres idoles, sans toutefois afficher la même classe. Dream Theater et Sonata Arctica sont à la fête également, tant et si bien qu’au milieu de cette entreprise de clonage, rondement menée par ailleurs, il est difficile de cerner la moindre once de personnalité propre. Tous les titres de ce premier album ne singent pourtant pas invariablement ces groupes. À partir de « Controversial Euphoria », le disque en deviendrait presque agréable à écouter, car l’efficacité, à défaut de l’originalité, prend le relais de l’hommage trop appuyé. On n’échappera guère cependant aux sempiternels interludes instrumentaux, pas plus qu’à l’inévitable final grandiloquent d’un quart d’heure qui tente de synthétiser des influences mal digérées. « Chains of the Past », s’il est plutôt adroitement agencé, ne ménage ainsi que peu d’espace à une touche personnelle. Ainsi, The Pathway prouve, si c’était encore nécessaire, qu’on n’est jamais si bien servi que par soi-même, et qu’à trop vouloir citer ses références, on ne risque rien de moins que devenir un agaçant perroquet.