Frogg Cafe - Bateless Edge

02/11/2010

Par Jean-Philippe Haas

Label: 10t Records

Site:

Cinq ans après son dernier album studio Fortunate Observer of Time, le sextuor new-yorkais apporte une nouvelle pierre à un édifice qui n’a eu de cesse que de gagner en personnalité depuis une dizaine d’années. Enfant de Frank Zappa, adepte du mélange des genres, Frogg Café montre une aisance égale dans l’improvisation débridée et dans la composition de titres structurés et ambitieux. Andrew Sussman, Frank Camiola et Nick Lieto se partagent la paternité des six parties de ce disque, ce qui explique que la guitare solo, le trombone et le violon occupent une grande partie du temps de parole, accompagnés par des instruments aussi variés que le xylophone, la flûte ou encore la clarinette. Très diversifiée, la musique des Américains applique les fondamentaux de la fusion jazz, mais utilise également quelques-uns des codes du rock progressif classique (« In the Bright Light », « From the Fence ») ou du RIO (« Pasta Fazeuhl », « Belgian Boogie Board »), et s’offre même quelques passages (plutôt bien) chantés. Bateless Edge marque le retour réussi d’un groupe original et attachant, qui se faisait trop rare ces temps-ci.