Stringpurée Band - Fedja

21/10/2010

Par Florent Simon

Label: Texicalli

Site:

Après un premier essai sobrement intitulé Senni Eskelinen Stringpurée Band, le trio finlandais au nom surréaliste, mené justement par Senni Eskelinen, musicienne atypique jouant du kantele (ou cithare finlandaise – l’instrument traditionnel national) est de retour avec un second disque qui tend à montrer l’engagement à part égales des trois comparses. Et leur ambition musicale se montre à l’image de leur patronyme, originale !

Les trois habitants de la région de Savo proposent une subtile alliance entre progressif éclectique, musiques du terroir, jazz vitaminé et musique « de chambre » (le kantele rappelant invariablement le son du clavecin). Majoritairement porté par des mélodies charmantes, agrémenté de violons, saxophones et diverses percussions interprétés par leurs invités, Fedja convainc sans efforts et ce, au regard de ces sonorités inhabituelles.

Par sa technique et sa capacité à assimiler le meilleur de ses influences, le trio ne cède jamais à la facilité et creuse son sillon sans relâche pour cultiver son propos, malgré quelques longueurs parfois prévisibles. C’est à cela qu’on reconnaît d’ailleurs les bons arrangeurs, au sein de formations dépouillées d’instruments, qui n’ont que faire des formats et des outils pour exprimer leurs idées.