Lava Engine - In Limbo

19/10/2010

Par Christophe Gigon

Label: autoproduction

Site:

Derrière cette captivante pochette qui plaira très certainement aux amateurs de Porcupine Tree ou de Marillion se cache une jeune formation suédoise qui publie cet automne son second disque. Les fous de ces deux groupes britanniques se jetteront avec délice dans les limbes de cette courte production pleine de qualités. Cinq titres qui se situent précisément aux carrefours de In Absentia et Happiness is the Road.

Bien que la musique proposée par Lava Engine ne fasse pas encore preuve d’une grande originalité, l’auditeur attentif devinera aisément toutes les potentialités et autres atouts enrobés d’une production en béton armé qui n’a rien à envier aux influences (presque) avouées. Employant un rock racé parfois empreint d’un metal progressif anachronique ornementé de mélodies délicates, la recette pourtant un peu éculée n’en offre pas moins une musique détonante.

Le chant du guitariste Ronnie Jaldemark ne se pose en outre jamais en succédané de celui des leaders des locomotives évoquées. Cette autoproduction étonnante, dans la mesure où de bien moins bons disques paraissent sur de prestigieux labels ces temps-ci, est à ranger dans la catégorie « étrangetés palpitantes », tout en gardant un œil sur la sortie d’un éventuel album plus consistant.