Acute Mind - Acute Mind

09/09/2010

Par Nicolas Soulat

Label: Electrum Production

Site:

Un metal progressif en provenance directe de Pologne éveillera toujours une certaine curiosité, surtout lorsqu’on a déjà approché de près ou de loin les penchants ancestraux de cette scène pour un death metal agressif qui faisait les joies des revendeurs de cassettes vidéos underground dans les années quatre-vingt-dix. Acute Mind se décline en six membres tous issus de formations diverses (Mr Hyde, Engraved). Tout ce petit monde semble bien rodé, que ce soit en terme de production ou pratique instrumentale, deux principes devenus par les temps qui courent indispensables mais résolument insuffisants pour espérer aguicher puristes et novices. Tout reste donc à faire.

Parfaitement en place et à mille lieues de tout amateurisme, les compositions évitent haut la main une disqualification pourtant menaçante pour quiconque ose marcher dans le sillage des Angra, Dream Theater et autres Vanden Plas. Correctement produits mais sans être véritablement digérés, les codes du genre ont au moins le mérite d’être bien compris et joliment exécutés. Polyrythmies et ambiances synthétiques tantôt caricaturales tantôt pertinentes, soli en places et agréables harmonies constituent un cocktail certes maintes fois entendu, mais dont on acceptera de s’en jeter un petit dernier derrière la cravate avant  de repartir vers des contrées plus originales.

Car des redites il y en a, et les morceaux, qui ne s’éloignent jamais réellement des traces de leurs pères, peinent à asseoir la moindre personnalité ou la plus petite accroche qui ferait s’écrier en plein mariage « Hey ! Mais c’est Acute Mind ! ». Sans être incontournable il y a tout de même de quoi rester attentif sur l’avenir de cette formation qui parvient à proposer quelques « bébés contre-pieds », comme par exemple l’absence salutaire de shred inutile ou plus généralement un album de metal progressif aux titres courts et directs (ou aucun morceau de quinze minutes nous expliquant les mystères de l’univers). Petites douceurs que beaucoup de pionniers pourront trouver rafraichissantes.