Mystery - One Among the Living

13/07/2010

Par Christophe Gigon

Label: Unicorn Digital

Site:

Parler de ce sixième album de la formation canadienne sans évoquer Yes relèverait de la gageure. Pour plusieurs raisons. Premièrement, Benoît David, l’excellent chanteur de Mystery, se trouve être le nouveau vocaliste du groupe quadragénaire cité, en remplacement (temporaire ?) du mythique Jon Anderson. En second lieu, il faut avouer que les cordes vocales du Québécois semblent constituées d’or massif et sont capables de prouesses rarement entendues depuis les phénoménales productions des années soixante-dix de… Yes.

Or il ne s’agit certainement pas là d’un vulgaire tribute band de plus. Déjà Beneath the Veil of Winter’s Face, paru en 2007 (élu album de l’année par de nombreux magazines), avait convaincu les critiques spécialisés de tous les pays : une musique très bien produite, complexe tout en restant très mélodique, au son fougueux bien que proche des ambiances développées par les dinosaures du rock progressif d’antan.

One Among the Living, s’il ne constitue en rien un nouveau départ pour le sextuor virtuose, prouve une fois de plus à quel point la machine, parfaitement rodée, tourne maintenant à plein régime. Des ambiances finement présentées, un son puissant et, cerise sur le gâteau, cette voix qui donnera des ailes à l’auditeur.

Malgré toutefois un léger manque de renouvellement, le style des deux guitaristes reste remarquable, à des années-lumières des exhibitions vaseuses que semble malheureusement apprécier la majorité des formations de metal progressif d’aujourd’hui. De plus, il suffit de jeter un œil sur l’admirable booklet accompagnant le CD pour constater que Mystery ne se fiche décidément pas de son public. Voilà de jeunes gens qui détiennent eux aussi les clés pour l’ascension.