Om Mani - Apology

08/06/2010

Par Christophe Manhès

Label: autoproduction

Site:

Dans le petit monde du metal, il y a d’un côté les grands seigneurs, de l’autre la piétaille. Ceux qui en imposent par leur puissance visionnaire et leur charisme et ceux qui resteront à jamais des suiveurs. Indiscutablement, Om Mani a le potentiel nécessaire pour s’imposer dans la première catégorie, avec les mêmes obsessions avant-gardistes qu’un Meshuggah, et un usage instinctif et intelligent de l’esthétique fuligineuse du metal. Porté par un souffle infernal, le style est brillant, violent, et propulse un mur de son qui tétanise. Dès les premiers titres, l’efficacité d’Apology fracasse comme un jour d’ouragan d’immenses vagues d’énergie impitoyables sur un rivage qui ne peut que subir. Une brutale majesté se dégage de ce déchaînement. Bienvenue, l’alternance d’éructations growl et de chant clair a l’avantage de rendre plus aisé l’accès à cette musique. Om Mani préfère se concentrer sur les textures et user de ses ressources rythmiques pour varier son propos, d’où l’absence de soli de guitares. Sur la longueur, la digestion demande du temps. Mais il n’empêche : death, prog, metal progressif, bref, tout cela et rien à la fois, ce groupe français à la très forte personnalité se révèle passionnant. Avec une production encore plus poussée et l’expérience de ce premier album, on miserait volontiers sa chemise sur la qualité à venir de futurs albums.