Animals As Leaders - Animals As Leaders

25/05/2010

Par Nicolas Soulat

Label: Prosthetic Records

Site:

Sorti initialement en 2009, impossible de ne pas rattraper le train pour discuter du travail de Tobin Abasi dans son projet expérimental tout droit issu de la renaissance de son ancien groupe : Reflux. Pourquoi prendre la peine d’évoquer une publication vieille de plus d’un an ? Simplement parce que la démarche s’inscrit directement dans cette nouvelle scène portée par des groupes comme Periphery, ou encore Chimp Spanner, et qu’il convient ici d’en souligner les quelques contours maintenant bien apparents.

Au programme, une approche définitivement progressive, mais également assez biscornue, mettant les accents sur les syncopes et les contrepoints véloces. Guitariste talentueux, visiblement à cheval sur la technique et les sons clairs cristallins dans une tradition jazz fusion des plus agréables, Tobin Abasi emmène son petit monde sur des terrains très riches en harmonies sans jamais faire preuve d’élitisme ; sauf peut-être sur les exercices de shred qui pourront facilement faire fuir les habituels réfractaires. Par ailleurs, les structures privilégient nombre de rebondissements et de changements parfois un peu téléphonés, qui pourront épuiser les amateurs de discours plus directs, même si tout cela reste fortement ancré dans une certaine tradition (Sikth, Textures).

Un dernier point qui peut laisser un goût d’inachevé : la production un poil en dessous et très synthétique, notamment sur la batterie qui étouffe complètement la grosse caisse par une compression soutenue. A contrario, cet équilibre met en valeur de magnifiques sons clairs et fluides qui rappelleront quelques atouts discrets de Passion and Warfare de Steve Vai. Un gros travail en somme qui, une fois de plus, vient élever un petit groupe de musiciens en passe de redéfinir quelques concepts, quitte à étouffer la bonne vieille garde.