Algernon - Ghost Surveillance

30/04/2010

Par Mathieu Carré

Label: Cuneiform Records

Site:

Un instrument tend naturellement à symboliser une musique, et à l’instar de la guitare pour les rockeurs ou de la grosse basse pour les affamés du funk, le vibraphone semble devenir l’instrument-phare du post-rock. Suivant la déferlante amorcée par Tortoise, des jeunes gens biens élevés et aux idées dévorantes de la nouvelle scène explorent les sonorités cristallines de l’instrument et jouent abondamment du contraste naturel qu’il confère à leurs compositions. Mais cette spécificité est une arme à double tranchant qui peut parfois rapidement inciter les formations les moins aguerries à se complaire dans des poncifs confortables. Algernon qui signe ici son troisième album sur l’exigeant label Cuneiform Records se retrouve donc confronté à cet étrange dilemme. Et c’est en insistant sur les aspects les moins propres de sa musique que la formation de Chicago réussit à trouver sa voie : une batterie obsédante, des larsens en pagaille viennent ainsi épaissir leurs compositions. Et même s’il reste parfois délicat de discerner leur travail de celui de leurs illustres contemporains, le résultat s’avère convaincant, tour à tour  raffiné et musculeux. Algernon s’inscrit ainsi définitivement au sein de sa grande famille musicale, et devrait à l’avenir oeuvrer pour son déjà nécessaire renouvellement.