This Is the Hello Monster ! - This Is the Hello Monster !

21/04/2010

Par Jérôme Walczak

Label: Autoproduction

Site:

Gérald Kurdian est un drôle de zigomard. Artiste un peu « total », mêlant toujours à ses prestations scéniques des images, des sons, des arbres, des clichés, des petites saillies d’humour, il présente, propose, enjoint la populace à adopter cette petite production, minimaliste et proprette, et ladite-populace risque de l’en grassement remercier. Neuf titres, moins de trente minutes de musique : c’est clair et efficace.

Une voix douceâtre, qui chante en anglais sur la quasi-totalité des titres, à l’exception de « Hop », petite chronique amoureuse de la vie de bureau parisienne, un style dans lequel jaillit l’atmosphère d’un Jeff Buckley (la voix et la guitare en moins), la mélancolie d’un Léonard Cohen, les errements et hésitations adolescentes d’un Robert Smith assagi, les emportements d’un Brian Eno : voici dans quels cieux gravite le phénomène…

Le Français fait partie de ces mecs énervants, ceux qui prétendent ne rien faire, ne pas travailler, ne pas savoir jouer d’un seul instrument de musique, ne pas être doué, travailler sur un coin de table avec des miettes de roquefort, deux morceaux de ficelle et un chewing-gum. Il tambourine, pianote, et il en ressort LA chanson, une petite mélodie parfaitement mémorisable, claire et efficace, soignée à la perfection. C’est rageant, comme en témoigne le final de « Arms » qui part dans tous les sens, avec son évolution ascendante et sa voix, qui à mesure que les secondes s’égrènent, devient aussi folle que virevoltante. Sans compter les moments plus intimistes façon The Cure avec « TV Shows », où le glockenspiel confère une touche d’humour et de légèreté à un ensemble dark à la guitare très appuyée.

De sa voix sirupeuse et de ses jeux de falsetto onctueux, Gérald Kurdian joue sur les variations et les modulations, parfois sur des thèmes proches de la musique conceptuelle ou bruitiste (« Heavy Like Stones »), qui fourmillent d’inventions et génèrent des univers très variés. Cet artiste français est une petite pépite à encourager vivement !