Iron Kim Style - Iron Kim Style

12/04/2010

Par Mathieu Carré

Label: Moonjune Records

Site:

En s’appropriant Kim Jong-Il et ses lunettes cerclées de fer, l’architecture « fonctionnelle » de Pyongyang, et plus globalement toute une esthétique de la rigueur et de l’interdiction, le quintet Iron Kim Style mise évidemment sur le contraste. Leur musique aussi libre que le régime coréen est rigide, puise ses racines auprès de Joe Zawinul ou Miles Davis (avec un Bill Jones très convaincant à la trompette) tout en s’appuyant sur l’improvisation et l’écoute mutuelle. Evidemment ce foisonnement d’idée, cette émulation permanente au sein d’une formation somme toute déjà conséquente, avec notamment deux guitaristes, restent parfois difficilement maîtrisables et la magie n’opère pas systématiquement. Quand Iron Kim Style s’évertue à essayer de retrouver la pureté éthérée d’un Terje Rypdal (« Don Quixotic »), la magie opère moins que lors de leurs joutes survitaminées (le jouissif et punk « Jack Out the Kims). Car c’est bien à travers cette alchimie étrange, sur ces déambulations de basse et ces improvisations violentes de guitare que les musiciens donnent le meilleur d’eux-mêmes. Et lorsque Izaak Mills se joint à eux avec sa clarinette basse, Iron Kim Style réussit à faire passer dix minutes en un éclair (« Mean Streets of Pyongyang »).