Mastermind - Insomnia

17/03/2010

Par Christophe Gigon

Label: Lion Music

Site:

Du bon heavy rock progressif à l’américaine, lardé de claviers volubiles et lacéré de soli de guitare tranchants comme des lames de rasoir, voilà ce que propose la formation du New Jersey avec son septième album, premier sur lequel chante la délicieuse Tracy McShane. Sil est vrai que l’amateur appréciera que Mastermind offre des titres non dénués de vocaux, force est d’avouer que le choix d’un organe féminin reste une opération critiquable. Comment dès lors différencier le quatuor de la pléthorique offre concurrentielle constituée de The Gathering, Lacuna Coil et autres Within Temptation ? Les dix morceaux d’Insomnia, s’ils forment un ensemble cohérent et solide, ne font guère preuve d’originalité, tant dans les arrangements que dans la production, parfaitement attendus. Cela étant dit, il s’agit d’un album hautement recommandé aux amoureux de rock progressif plutôt facile d’accès et conduit par une superbe voix. Le connaisseur pourrait cependant regretter ce positionnement artistique qui place de fait les Américains aux côtés d’une foule d’autres formations plus ou moins connexes. Ce qu’il gagne ainsi en potentiel commercial, il le perd en reconnaissance critique. Il n’y a pas lieu ici de lever l’étendard de la rébellion, mais de prendre acte de l’existence de ce nouveau disque pour ce qu’il est : sacrément correct et qui pourra satisfaire le plus grand nombre.