B.Blanchet & D.Jeand'heur - Soul Paintin'

17/12/2009

Par Mathieu Carré

Label: 12 Productions

Site:

L’exercice de style tient de la gageure ultime. Le saxophoniste Boris Blanchet et le batteur Daniel Jeand’heur osent remettre le tellurique duo/duel d’Interstellar Space de John Coltrane au goût du jour. Quelques mois après la disparition de Rashied Ali et pourtant plus de quarante ans après l’enregistrement de cette œuvre folle et visionnaire, Soul Paintin’ vient rappeler la jeunesse éternelle de cette musique. Le duo assume pleinement ce lourd héritage, revisite Venus et Jupiter avec une grande sensibilité, et à travers cette relative délicatesse trouve sa voie et réussit à se détacher avec talent de l’ombre si envahissante de leurs prédécesseurs. S’ils remplissent moins l’espace, dégagent moins de puissance mystique que leurs ainés, les deux Français parviennent donc à délivrer bien plus qu’une pâle copie de l’original. Souvent Blanchet, tirant vers un blues poignant, évoque d’ailleurs plus la trompette d’Archie Shepp (« CC Bullshit ») que le saxophone de Coltrane, immisçant ainsi un vrai lyrisme dans un free-jazz parfois trop abstrait.