Klang!!! - After the Silence

16/12/2009

Par Nicolas Soulat

Label: Season of Mist

Site:

S’il ne devait rester qu’une seule catégorie, une seule étiquette pour qualifier un album quel qu’il soit, ce serait sans conteste celle de « vivant ». Pourquoi ? Tout simplement parce que cette qualité est souvent la première à transpirer et à perler lascivement le long des compositions.

Prendre un soin tout particulier à réveiller le côté organique de la musique et des musiciens est au moins un signe d’intelligence, au plus une marque de génie. Même si l’on est encore à plusieurs miles du chef d’oeuvre, il s’agit assurément d’une formation qui possède la maîtrise du rebondissement, sachant mettre l’énergie et l’incisif au service de la mélodie.

Proche de la démarche d’un Klone sans pour autant en être un, le souci du détail est millimétré tout comme la production, parfaitement calibrée pour s’éloigner des codes et des conventions. La puissance des accroches rythmiques et les choix harmoniques judicieux profitent pleinement de l’usage de samples bien trouvés et parfaitement incorporés. La production un poil stoner vient donner la touche finale à un tableau qui pour le coup n’a strictement rien à voir avec le visuel de la pochette.

Sans aller jusqu’à côtoyer la chaleur des fonderies d’« Isengard », le paysage reste très chaleureux, voire presque optimiste. A l’insu de son plein gré ou pas, le groupe vient de basculer avec classe dans les vertes vallées du metal progressif, défiant les structures musicales établies et alternant chant clair et mélodies modernes.

Reste désormais à solidifier la démarche et unifier les sonorités qui font défaut à la puissance générale du disque. C’est probablement le défi des musiques extrêmes et modernes : conjuguer organique et hargne sans tomber dans la fusion ni dans les productions glaciales et impersonnelles. A choisir pour le moment, mieux vaut suivre la démarche de Klang!!! en sachant écouter le son de la persévérance (RIP Chuck Schuldiner).