Aisles - In Sudden Walks

11/12/2009

Par Aleksandr Lézy

Label: Presagio

Site:

Les Chiliens ont créé la surprise dans le monde du néo-progressif en 2005, avec un premier album publié chez Mylodon Records et leur prestation au festival Crescendo cette année. Devenu un groupe à part entière depuis l’arrivée d’un bassiste et d’un batteur, Aisles se sent pousser des ailes et triomphe de l’encombrant fardeau d’être chacun musicien multi-tâche. Ce sont donc sept musiciens qui composent désormais la formation, une véritable armada qui présente aujourd’hui un résultat bluffant, confirmant les espoirs placés en eux depuis The Yearning.

Toujours teintée de sonorités progressives des années quatre-vingt, leur musique emprunte aussi bien les ambiances hypnotiques et éthérées de Pink Floyd que les mélodies de Dream Theater. Tellement bien que les morceaux longs, quinze minutes pour « Hawaii » par exemple, manquent cruellement d’un décollage en puissance et en énergie. Les différents protagonistes esquissent toutefois un environnement riche en harmonies en fusionnant celles venant du jazz modal, des grooves latins ou bien du rock progressif épique des premiers Genesis. Les riffs sont classes et la voix chantée en anglais n’a rien à envier aux Anglo-Saxons.

Malgré un manque de pêche évident, In Sudden Walks parvient à proposer un disque agréable de par sa facette colorée et vivante, aux intonations latines élégamment discrètes et une réelle motivation de musiciens qui prouvent à la vieille Europe, centre culturel du progressif par excellence, que l’Amérique du Sud a encore et toujours du talent à revendre.