Steve Shehan & Nabil Othma - Awalin

07/12/2009

Par Mathieu Carré

Label: Naïve

Site:

Ce duo aurait pu composer ce disque il y a vingt, quarante ou quatre cents ans, pas une note n’aurait changé. La musique de ces deux hommes est intemporelle. Elle ramène à la source du chant et de l’échange ceux qui s’y s’attardent. Le chant qui berce, qui rassure et qui ouvre l’esprit, le folklore dans son acceptation la plus noble s’imposent ainsi comme les bases de cet album. Mis à part les quelques nappes synthétiques et bruitages par ailleurs souvent superflus, Awalin s’articule autour des cordes et des percussions et met en valeur simplement une musique acoustique, nomade, incitant aux grands voyages. Regard partagé sur le monde d’un musicien indépendant qui s’est construit au fil de collaborations lumineuses (Paul Simon, Jon Hassell, Hadouk Trio) et du chanteur et guitariste Touareg Nabil Othmani, cette production échappe donc aux modes. Une œuvre universelle au point de devenir plus un support à l’introspection de l’auditeur qu’une étape d’une évolution artistique, elle évoque les rythmes et mélodies hypnotiques d’Ali Farka Touré et leur sublime simplicité. Les voyageurs dans l’âme trouveront peut-être une mélopée allant de pair avec leur philosophie, au cœur de laquelle la rencontre et l’expérience valent plus que la science ou la technique.