Colourblind - Spectre

21/11/2009

Par Dan Tordjman

Label: Autoproduction

Site:

C’est sans doute la première fois qu’une formation originaire de Malte fait parler la poudre ! Articulé autour des frères Galea – Shaun à la batterie et aux textes, Alistair aux guitares – le groupe revendique une forte identité progressive qui emprunte autant à Genesis période Peter Gabriel qu’à Dream Theater, tandis que le chanteur Paul Sky rappelle Klaus Meine de Scorpions. Leur propos semble néanmoins ne pas se limiter à leurs influences et leur écriture tend à la diversification. La couleur alternative de « Stranded » – qui évoque le groupe Live – ainsi que « Run For the Dark » et son incursion réussie dans le domaine du jazz montrent bien cette recherche de variété. il faut également souligner la concision des titres et cette capacité à transporter l’auditeur en un temps record. Cette palette musicale riche gagne encore en intérêt avec « Spectre », au refrain hyper accrocheur et à la mélodie chaloupée. Pour un premier essai, Colourblind s’en tire avec les honneurs. L’île de Malte abrite en son sein un espoir certain au potentiel avéré.