Muchos Backflips! - The Reckit

26/10/2009

Par Jean-Philippe Haas

Label: Autoproduction

Site:

Qui dit Texas dit Houston, Dallas, Cordell Walker et la country music, mais également Austin « The Live Music Capital of the World » ou Denton, des villes réputées pour être de hauts lieux universitaires et culturels. Parmi les groupes nés là-bas, on peut citer Shaolin Death Squad, The Invincible Czars et Opposite Day, auteurs tous trois d’albums remarquables dans leurs genres respectifs. Muchos Backflips! est une autre de ces formations texanes qui aime à jeter un peu de tout dans son potage, l’humour et les audaces de Frank Zappa ou le n’importe quoi maîtrisé façon Mr Bungle. Influencés par le hip-hop, le rap, le punk, le funk, le metal, le rock alternatif, le jazz, ce premier disque souffre cependant d’une trop grande dispersion et laisse l’impression mitigée d’un patchwork pas toujours heureux d’influences plus ou moins bien digérées. Le saxophone et la trompette, par exemple, ne demandent qu’un peu plus de soleil pour s’imposer davantage, un peu plus de cohérence pour trouver leur place. Des effets sonore et vocaux hasardeux – le chant n’est visiblement pas la priorité du groupe – et une production trop fluctuante contribuent également à rendre bancal un album qui fourmille pourtant d’idées. Les Américains cherchent encore leur style alors qu’on devine chez ces fougueux vibrions un énorme potentiel ; gageons que le successeur de The Reckit le révèle.