Tapetto Traci - Neurula

19/10/2009

Par Christophe Manhès

Label: A tant rêver du roi

Site:

Chaque année voit débouler un groupe sidérant, sorti de nulle part, qui vous rappelle sans ménagement une des fonctions majeures de la musique populaire : ouvrir grande la porte des maléfices ! En 2008, Extra Life s’en était chargé. Pour 2009, ce sera Tapetto Traci.

A l’écoute de Neurula, un grand frisson de plaisir parcoure l’échine. Basse typée zeuh, saxo granuleux, guitare hargneuse et batterie à la versatilé étourdissante déchirent les enceintes. On dirait bien que l’esprit génial et tourmenté du défunt Zaar est revenu d’entre les morts pour hanter les platines en mal de sensations fortes. Il faut croire que la France s’est fait une spécialité de ce genre d’art brut, surprenant dans sa capacité à créer à l’aide de la musique des récits particulièrement denses, façonnés de rythmes complexes et de rage venimeuse.

Pour comprendre, il n’existe aucune autre solution que d’entendre comment les gaillards de Tapetto Traci empoignent la musique jazz pour la transmuter en un monument de rock incendiaire. Ce groupe joue comme de fieffés traqueurs de bêtes sauvages qui ignorent tout de la civilisation. Ils possèdent cette force brute et hiératique des trappeurs au corps calleux qui, une fois lancés dans leur quête meurtrière, révèlent une stupéfiante ingéniosité de prédateur. Avec eux, la musique est un fauve et Neurula le récit musclé et passionnant de son impossible capture.

Qu’ils soient courts ou longs, les cinq titres sont étonnamment structurés. Leur production, claire, dynamique, sans une once de mauvaise graisse, en restitue avec justesse toute la fièvre rustique. Particulièrement complexe, cet album sait pourtant rester de bout en bout une introspection rock ‘n’roll authentique, débarrassé de la moindre trace de vanité. Du coup, que dire de plus sinon que Tapetto Trapi a accouché d’un disques colossal. Après l’incroyable Sensible Shoes des Anglais de Leb Bib, Neurula vient cette année de bouleverser à son tour bien des hiérarchies établies.