Cirrha Niva - For Moments Never Done

07/10/2009

Par Jérôme Walczak

Label: Parnassus Records

Site:

Huit ans que les Hollandais de Cirrha Niva n’avaient pas explosé les tympans généreusement dotés du public avide de nouveautés en metal progressif. Le précédent disque, Liaison de la Morte, avait érigé la petite bande au rang de véritables espoirs (« Ils réinventent le genre » s’était égosillé Dutch Aardschok Magazine). Un nouveau chanteur dénommé LeGrand confirme cet enthousiasme en sublimant un style particulièrement abouti, avec une voix digne des plus grands groupes de metal et la gamme intégrale de ce qu’il faut attendre d’un chanteur de rock qui tache.

Un son intense et travaillé (l’introduction lancinante de « Framed » est une vraie réussite), une voix propre et puissante, des effets particulièrement efficaces dans la scénographie des morceaux (sur « The Fooling » notamment et son introduction au vocoder d’un appel désespéré au 911), aux alternances de chant jusqu’aux voix off en hébreu sur Golan Heights, tous les morceaux sont construits et conçus comme de petites pièces indépendantes. Le développement est toutefois conçu avec soin et la teinte progressive est ici clairement amenée, sans fioritures ni perte de temps. La batterie et la basse viennent seconder LeGrand de façon très complémentaire : un titre comme « Spring Before Winter » sonne ainsi de manière très fluide, le jeu sur les graves venant enrober dans cette ballade une partie instrumentale au saxophone fort justement composée.

Cirrha Niva atteint avec ce disque un degré de professionnalisme et de rigueur qui se doit d’être salué. Le vrai plus de cet album, c’est sa cohérence stylistique, son évolution et la clarté des mélodies. Le petit faux pas restera « Self Chosen » : un titre traditionnel, sans relief et passablement ennuyeux ; un morceau qui s’apparente à un exercice de style permettant à chanteur d’explorer toutes ses capacités vocales, accompagné en cela par une guitare délicieusement hyper technique, feignant le plaisir de celui qui écoute. Hormis ce menu détail, For Moments Never Done est résolument une belle surprise.