Eyal Maoz & Asak Sirkis - Elementary Dialogues

25/09/2009

Par Mathieu Carré

Label: Ayler Records / Orkhestra

Site:

Surtout connu pour ces collaborations au sein de l’univers de John Zorn, Eyal Maoz est un guitariste à l’univers singulier. Se détachant souvent des influences juives qui lui ont valu sa reconnaissance, il se montre ici capable de se mettre en danger en se confrontant au jeu de batterie incisif d’Asaf Sirkis. Ce duel minimal et plein d’incertitudes (qui représente peut-être l’essence même de l’esprit « rock ») souvent basé sur l’opposition et l’improvisation ne pouvait donc que se révéler inégal. Parfois brouillon, et sans véritable ligne directrice, l’association tourne alors en rond malgré de bonnes intentions évidentes (« Foglah », « Strip »). Elle enfante toutefois avec un brio rare des moments plus rugueux et jouissifs, bien que moins spontané tels que « Sparse ». En délaissant ainsi un peu l’appel de l’improvisation qui pourrait facilement attirer dans le vide cet attelage squelettique, Maoz et Sirkis trouvent véritablement la bonne distance entre eux, et dans cet espace de jeu où ils déambulent à l’aise, toutes les influences trouvent leur place, y compris d’anciens airs qui feraient bonne figure sur un hypothétique futur disque estampillé Masada (« Duo »).