Wilco - Wilco (The Album)

18/09/2009

Par Mathieu Carré

Label: Nonesuch

Site:

Wilco reste sans aucun doute le secret le mieux gardé du rock du vingt-et-unième siècle. Unanimement saluée à la fois pour son audace et son intégrité tout en évoluant dans une relative discrétion, la formation de Jeff Tweedy se construit album après album une œuvre sans beaucoup d’équivalent à travers le monde. Et pour ce sobre Wilco (The Album), on touche à la quintessence de l’art de ce groupe singulier.

Basé sur un format court qui ressuscite en quarante minutes et onze titres les vinyls d’antan, ce dernier disque confirme non seulement l’excellence de ses membres mais surtout la cohérence stupéfiante de leur association. Car on ne met pas au service de ses idées le meilleur guitariste du monde (Nels Cline) ou le percussionniste Glenn Kotche sans de solides arguments.

Oubliés les débuts à tendance expérimentales ou le sublime Sky Blue Sky parsemé de solos de guitares inoubliables, on ne parle désormais plus que d’une inamovible voix. Absolument impeccable, d’une beauté presque désespérante tant elle laisse peu de place à la folie, cette nouvelle œuvre n’est qu’une succession rutilante de chansons qui semblaient exister depuis des dizaines d’années en suspension dans l’air. Le redondant « I’ll Fight » et ses claviers antiques, les ballades acoustiques à pleurer et jusqu’au plus rugueux « Bull Black Nova », tout rutile de milles feux.

On se croirait en promenade au Salon de l’Auto entre les plus belles voitures voire au milieu des pages en papier glacé d’un magazine féminin emplies de créatures inaccessibles et trop parfaites. Incroyable paradoxe, en signant un disque irréprochable, Wilco en deviendrait presque irritant, et ses géniaux adolescents soudainement adultes.