1980 - 1980

16/09/2009

Par Christophe Manhès

Label: Trendkill Recordings

Site:

Dès le premier coup d’œil donné à la pochette, la curiosité interpelle : qui peut donc bien se cacher derrière ces couleurs vives et le patronyme étrange de 1980 ? La réponse : quatre garçons dans le vent, voire dans la bourrasque d’un jazz étourdissant, chromé aux phrasés violents et décalés de Meshuggah. Composé de fines lames au bagage technique hors norme, ce quatuor exclusivement instrumental se donne les moyens de verser dans le mixeur autant le fiel du fameux groupe de metal extrême des Suédois sus-cités que le jazz bariolé et ébouriffant des Mats/Morgan.

Arrogants ces frenchies ? Pas du tout. 1980 s’avère être une étonnante révélation, un objet fini que l’on pensait hors de portée de l’Hexagone. Ce qui émerveille reste la qualité d’écriture, cette élégance consistant à marier une virtuosité à un sens inné des contrastes et de la couleur qui rendent le discours toujours passionnant. Loin des fanfaronnades habituelles aussi inutiles qu’épuisantes, la formation réussit surtout à se concentrer sur l’essentiel : le feeling.

Quand bien même l’album se montre court, auto-produit, proposant un son qui manque de rondeur et dont les modèles d’influences sont encore trop prégnants, ce premier labeur force pourtant le respect en faisant preuve d’une rare pertinence musicale. Il possède en outre, pour qui sait écouter, une bonne dose d’humour distanciée vis-à-vis de sa culture de prédilection qui rend son propos particulièrement malin. Et comme les Français semblent vouloir pousser davantage la personnalité de leur fusion, nul doute que leur prochain album devrait faire sensation. A suivre de très très près.