Future Kings of England - The Viewing Point

15/09/2009

Par Jean-Daniel Kleisl

Label: Backwaters Records

Site:

Le quatuor du Suffolk se lance dans le concept album avec cette troisième offrande entièrement instrumentale. Les six pièces, qui oscillent entre une et treize minutes, évoquent les émotions et les pensées d’un homme qui retourne à un endroit familier de son enfance. Regardant à travers les vitres de sa voiture (la pochette du disque), il se projette dans son passé, son présent et tente d’imaginer son avenir. Dieu, que c’est beau !

Si la musique planante des toujours futurs rois d’Angleterre sied à merveille à ce genre de réflexion, on ne peut s’empêcher de penser qu’ils ont galvaudé une belle occasion de passer l’épaule après leur très recommandable The Fate of Old Mother Orvis. D’une part, la musique n’a pas vraiment évolué entre les deux albums. On reste dans cette mouvance Pink Floyd de la période 1969-1971 mâtinée de Krautrock planant et de post rock à la Godspeed You! Black Emperor. D’autre part, les choix du groupe en matière de production semblent sujets à caution. L’idée de donner un aspect brumeux à la production, notamment sur les soli de guitare éloignés tout là-haut sur la colline, si elle est en corrélation totale avec le concept (le flou des souvenirs et de l’avenir), dessert totalement le confort de l’écoute.

Le risque aurait pu être payant avec quelques éclaircies entre deux passages nuageux. Or, jamais elles ne poignent. Si The Viewing Point reste dans la lignée de son prédécesseur, avec quelques petites excursions electro ambient à la Tangerine Dream réussies (« Time Flies Like an Arrow »), ses sonorités psychédéliques saumâtres ne lui rendent pas justice. « Essayé pas pu » comme disait l’autre, même si on est loin d’être en présence d’un mauvais album.