Agents of Mercy - The Fading Ghosts of Twilight

07/09/2009

Par Christophe Gigon

Label: Foxtrot Records

Site:

Déjà passablement occupé par son propre groupe, la reformation attendue de Transatlantic et sa carrière solo, Roine Stolt a néanmoins trouvé le temps et l’énergie de s’atteler à un énième projet parallèle, avec Ned Sylvan, chanteur du groupe suédois Unifaun. Ce dernier apparaissant comme un clone de Peter Gabriel (mais pas autant que ne l’est Simone Rossetti de The Watch), ce premier album du duo scandinave aurait pu laisser présager d’un pastiche de Selling England by the Pound ou de Foxtrot (auquel le nom du label de Stolt fait d’ailleurs cruellement référence).

L’ensemble se positionne pourtant résolument comme plus proche de The Flower Kings, et pour cause : le binôme s’est entouré dans ses frasques « rétroprogressives »de musiciens de haut niveau, notamment Zoltan Csörz et Jonas Reingold, mais également Jimmy Keegan (Spock’s Beard) et Pat Mastelotto (King Crimson). Autant dire que les inconditionnels des Rois-Fleurs atteindront sans doute l’extase, tandis que les amoureux de Genesis risquent bien de rester pour le moins perplexes.

Les compositions, les envolées de guitares et de claviers, le son, la production : tout, absolument tout, ramènera l’auditeur vers les contrées défrichées par la troupe du guitariste leader, rappelant parfois même ses meilleurs disques (Stardust We Are ou Back in the World of Adventure). Il serait donc plus pertinent de parler d’un « nouvel album des Flower Kings avec Peter Gabriel au chant ». Une monstruosité qui attirera la curiosité des plus pervers, et il n’y pas de honte à en faire partie.