Miosis - Albeldo Adaptation

27/08/2009

Par Dan Tordjman

Label: Lion Music

Site:

Une fois n’est pas coutume, Lion Music ne propose pas un excité du manche. Cette formation scandinave, qui se démarque fortement du catalogue habituel, n’a visiblement pas grandi à coup de biberons remplis de néo-classique, mais bel et bien de jus macéré rappelant Tool. Un peu à la manière de Jolly, plus ces messieurs s’enfoncent dans les ténèbres, plus ils en apprécient l’exploration. Malgré sa relative expérience, Miosis parvient à offrir un disque consistant et terriblement cohérent. En revanche, pour que l’oreille soit happée par cette cassure dans la linéarité, il faudra faire preuve de beaucoup de patience jusqu’à l’écoute de l’avant-dernier et excellent titre du disque, « The Lucid  ». Cette arrivée tardive confère à cet album difficile à pénétrer un goût de pastis noyé dans trop d’eau. S’il est à retenir les étonnantes transformations vocales du – désormais ancien – vocaliste Erik Skoglund, qui transite avec aisance de Chris Cornell à Thom Yorke, dur de ne pas gommer les erreurs de jeunesse, notamment sur la production et sur le manque de folie. Les Suédois possèdent à n’en point douter du potentiel, mais à exploiter scrupuleusement pour parfaire son identité.